Username

Password

Remember me
Password Reminder
No account yet? Create one
Main Menu
Accueil - Home
Articles
DX cluster
Photo Gallery
Forum
Liens - Links
Contactez-nous - Contact us


VE2DWA
We have 275 guests online

wrtc2018logo.png



rigexpert.jpg

Accueil - Home arrow Articles arrow Articles arrow Les macros CW-RTTY
Les macros CW-RTTY Print E-mail
Contributed by Claude   
Après l'expérience de quelques concours en CW et RTTY j'ai compris l'importance des macros tant en CW qu'en RTTY. D'un concours à l'autre, j'ai expérimenté et modifié mes macros. J'ai suivi les recommandations des PROs. Souvent, je me suis arrêté sur la fréquence d'un PRO pour monitorer ses façons de faire alors qu'il était en mode RUN.

Première constatation, transmettre strictement l'information nécessaire.

Le WB4 (worked before) n'est plus utilisé, il est suggéré de contacter le dupe pour gagner du temps... et vous ne serez pas pénalisé. De toute façon si une station vous appelle une deuxième fois, il y a eu erreur et vous n'êtes peut-être pas dans son log.

CW

En CW c'est plus simple parce que nous utilisons moins de macros car pour les imprévus nous utilisons souvent la clef, le paddle pour nous dépanner.

Voici quelques exemples:

Un CQ, NA de VE2FK VE2FK test (le test est transmit 3 ou 4 wpm plus vite)

La réponse, AA3B (on ne transmet javais l'indicatif de l'autre station)

Le retour, AA3B TU 5NN QC

Le retour, TU 5NN PA

La confirmation, TU VE2FK test

Evidemment il est pratique d'avoir des macros pour répéter son échange.

RTTY En RTTY, tout comme le CW nous transmettrons strictement l'information requise. Voici quelques recommandations:

Chaques macros commencent par un ENTER (CR/LF) pour s'assurer que votre texte sera en début de ligne sur l'écran de la station réceptrice.

On placera simplement un SPACE à la afin de la macro pour éviter le "garbage" de se coller au texte.

Oubliez les BK, K, KN, PSE, 73, GL, BTU à la fin de vos macros.

Pour répondre à un CQ ne transmettez pas l'indicatif de la station appelée mais uniquement votre indicatif deux fois. ex: de VE2FK VE2FK

Une macro spéciale avec votre indicatif trois fois pour les mauvaises conditions.

Voici quelques exemples:

Un CQ, WPX de VE2FK VE2FK CQ

(le CQ sur la fin confirme à une station que nous sommes en mode CQ)

La réponse, de VE2RYY VE2RYY

Le retour, VE2RYY 599 001 001 VE2RYY

(on n'utilise pas 5NN en RTTY, le VE2RYY à la fin est facultatif)

La réponse, VE2FK 599 002 002

Le retour, VE2RYY TU de VE2FK CQ (VE2RYY au début facultatif)

(le TU pour TNX et LOG à la fois, on n'ajoute pas un TNX)

(le CQ à la fin, façon rapide et efficace de relancer le CQ)

Je demeure disponible si des informations supplémentaires sont nécessaires.

73 de Claude VE2FK

Contest Group du Quebec. Après l'expérience de quelques concours en CW et RTTY j'ai compris l'importance des macros tant en CW qu'en RTTY. D'un concours à l'autre, j'ai expérimenté et modifié mes macros. J'ai suivi les recommandations des PROs. Souvent, je me suis arrêté sur la fréquence d'un PRO pour monitorer ses façons de faire alors qu'il était en mode RUN. Première constatation, transmettre strictement l'information nécessaire. Le WB4 (worked before) n'est plus utilisé, il est suggéré de contacter le dupe pour gagner du temps... et vous ne serez pas pénalisé. De toute façon si une station vous appelle une deuxième fois, il y a eu erreur et vous n'êtes peut-être pas dans son log. CW En CW c'est plus simple parce que nous utilisons moins de macros car pour les imprévus nous utilisons souvent la clef, le paddle pour nous dépanner. Voici quelques exemples: Un CQ, NA de VE2FK VE2FK test (le test est transmit 3 ou 4 wpm plus vite) La réponse, AA3B (on ne transmet javais l'indicatif de l'autre station) Le retour, AA3B TU 5NN QC Le retour, TU 5NN PA La confirmation, TU VE2FK test Evidemment il est pratique d'avoir des macros pour répéter son échange. RTTY En RTTY, tout comme le CW nous transmettrons strictement l'information requise. Voici quelques recommandations: Chaques macros commencent par un ENTER (CR/LF) pour s'assurer que votre texte sera en début de ligne sur l'écran de la station réceptrice. On placera simplement un SPACE à la afin de la macro pour éviter le "garbage" de se coller au texte. Oubliez les BK, K, KN, PSE, 73, GL, BTU à la fin de vos macros. Pour répondre à un CQ ne transmettez pas l'indicatif de la station appelée mais uniquement votre indicatif deux fois. ex: de VE2FK VE2FK Une macro spéciale avec votre indicatif trois fois pour les mauvaises conditions. Voici quelques exemples: Un CQ, WPX de VE2FK VE2FK CQ (le CQ sur la fin confirme à une station que nous sommes en mode CQ) La réponse, de VE2RYY VE2RYY Le retour, VE2RYY 599 001 001 VE2RYY (on n'utilise pas 5NN en RTTY, le VE2RYY à la fin est facultatif) La réponse, VE2FK 599 002 002 Le retour, VE2RYY TU de VE2FK CQ (VE2RYY au début facultatif) (le TU pour TNX et LOG à la fois, on n'ajoute pas un TNX) (le CQ à la fin, façon rapide et efficace de relancer le CQ) Je demeure disponible si des informations supplémentaires sont nécessaires. 73 de Claude VE2FK Contest Group du Quebec. Première constatation, transmettre strictement l'information nécessaire. Le WB4 (worked before) n'est plus utilisé, il est suggéré de contacter le dupe pour gagner du temps... et vous ne serez pas pénalisé. De toute façon si une station vous appelle une deuxième fois, il y a eu erreur et vous n'êtes peut-être pas dans son log. CW En CW c'est plus simple parce que nous utilisons moins de macros car pour les imprévus nous utilisons souvent la clef, le paddle pour nous dépanner. Voici quelques exemples: Un CQ, NA de VE2FK VE2FK test (le test est transmit 3 ou 4 wpm plus vite) La réponse, AA3B (on ne transmet javais l'indicatif de l'autre station) Le retour, AA3B TU 5NN QC Le retour, TU 5NN PA La confirmation, TU VE2FK test Evidemment il est pratique d'avoir des macros pour répéter son échange. RTTY En RTTY, tout comme le CW nous transmettrons strictement l'information requise. Voici quelques recommandations: Chaques macros commencent par un ENTER (CR/LF) pour s'assurer que votre texte sera en début de ligne sur l'écran de la station réceptrice. On placera simplement un SPACE à la afin de la macro pour éviter le "garbage" de se coller au texte. Oubliez les BK, K, KN, PSE, 73, GL, BTU à la fin de vos macros. Pour répondre à un CQ ne transmettez pas l'indicatif de la station appelée mais uniquement votre indicatif deux fois. ex: de VE2FK VE2FK Une macro spéciale avec votre indicatif trois fois pour les mauvaises conditions. Voici quelques exemples: Un CQ, WPX de VE2FK VE2FK CQ (le CQ sur la fin confirme à une station que nous sommes en mode CQ) La réponse, de VE2RYY VE2RYY Le retour, VE2RYY 599 001 001 VE2RYY (on n'utilise pas 5NN en RTTY, le VE2RYY à la fin est facultatif) La réponse, VE2FK 599 002 002 Le retour, VE2RYY TU de VE2FK CQ (VE2RYY au début facultatif) (le TU pour TNX et LOG à la fois, on n'ajoute pas un TNX) (le CQ à la fin, façon rapide et efficace de relancer le CQ) Je demeure disponible si des informations supplémentaires sont nécessaires. 73 de Claude VE2FK Contest Group du Quebec.



Powered by Online-Montreal